VIASANTÉ Mutuelle

VIASANTÉ Mutuelle - Spécial Mutuelle Étudiante

Spécial Étudiants

Comprendre ma Sécu étudiante, mon numéro de Sécu, ma carte vitale, ...

La Carte Vitale


Ce n’est pas une carte de paiement, encore moins une carte de fidélité (inutile de tenter de négocier une réduction avec, où que ce soit...).
Elle contient les renseignements administratifs nécessaires au remboursement de tes soins :

  • Chez le médecin, tu devras la présenter pour être ensuite remboursé.
  • Chez le pharmacien, tu devras la présenter aussi et elle pourra t’éviter de payer une partie du prix du médicament (voir Le Tiers-Payant).


Le numéro de Sécu

C’est ton numéro d’immatriculation personnel, composé de 13 chiffres qui reprennent certains éléments de ton état civil, suivi de 2 chiffres formant une clé de contrôle.

Exemple :  1  95  06  58  211  045  42 

 1  : 1 pour un garçon, 2 pour une fille (les autres cas sont rares) (mais il y en a, si si)

 95  : les 2 derniers chiffres de ton année de naissance (la vraie, pas celle de ton profil facebook)

 06  : ton mois de naissance

 58  : ton département de naissance (sérieux, la Nièvre ??? C’est où ?)

 211  : le numéro de ta commune de naissance (211, dans le 58, tu es donc né à Poil. Alors bien sûr, on peut ne pas y croire, et pourtant... Vois par toi-même...

 045  : tu es le 45ème bébé né à Poil en juin 1995 ! (c’est pas possible en fait, il y a 155 habitants à Poil...)

 42  : clé de contrôle anti-boulettes (de 01 à 97, là c’est 42 mais c’est un hasard...)

La Sécu c'est quoi ?

En France, c’est UN DROIT accordé à toute personne.
La Sécurité sociale rembourse en moyenne 65% des frais de santé (en pratique c’est très variable...), les 35% restants sont, soit de ta poche, soit couverts par VIASANTÉ. Quand tu étais lycéen, tu étais couvert par la Sécu de tes parents. Lors de ton inscription dans ton établissement d’enseignement supérieur, tu dois t’inscrire à la Sécurité sociale étudiante. Elle est obligatoire et payante, sauf pour les boursiers (voir tableau ci-dessous). Il existe plusieurs organismes nationaux qui la gèrent. Tu peux choisir celui que tu veux.

A SAVOIR : Tu es affilié pour l’année universitaire du 1er octobre en cours jusqu’au 30 septembre de l’année suivante.

Tu as compris que la Sécu ne couvre pas tout. Pour être mieux remboursé de tes frais de santé, il faut aussi te couvrir avec une bonne mutuelle.


Différents régimes obligatoires existent

En fonction de la profession, on n’est pas rattaché au même régime :
  • Salariés = Sécurité Sociale
  • Artisans Commerçants = RSI (Régime Social des Indépendants)
  • Agriculteurs = MSA (Mutualité Sociale Agricole)
  • Etudiants = LMDE, MEP, SMEREP, SMERRA, VITTAVI, ... (Sécurité Sociale Etudiante)

Bon alors je m'inscris ou pas ?

Ça dépend du régime obligatoire de tes parents et de ton âge :

Tes parents sont Ton âge :
16 à 19 ans 20 ans 21 à 28 ans
Salariés, fonctionnaires, exploitants agricoles, praticiens conventionnés (hors option profession libérale) Sécu Etudiante Obligatoire et gratuite Sécu Etudiante Obligatoire et payante (gratuite si tu es boursier de l’enseignement supérieur)
Commerçants, artisans professions libérales, militaires, agents EDF-GDF, clerc et employés de notaire... Couvert par la sécu de tes parents Sécu Etudiante Obligatoire et payante (gratuite si tu es boursier de l’enseignement supérieur)
Port autonome de Bordeaux, fonctionnaire international (ONU...) Couvert par la sécu de tes parents Sécu Etudiante Obligatoire et payante (gratuite si tu es boursier de l’enseignement supérieur)
Agent SNCF Couvert par la sécu de tes parents

Et si je poursuis mes études dans un autre pays de l’union européenne dans le cadre d’un programme d’échanges communautaires ?

Tu devras au moins 15 jours avant ton départ demander la délivrance de ta carte européenne d’assurance maladie dite CEAM à ta caisse d’assurance maladie. Cette carte valable un an atteste de tes droits à l’assurance maladie lors de ton séjour. Elle te garantit la prise en charge de tes soins médicaux dispensés sur ton lieu de séjour dans les mêmes conditions que pour les assurés du pays qui t’accueille. La CEAM te permet :

  • soit d’être dispensé de l’avance totale ou partielle de tes frais médicaux.
  • soit de te les faire rembourser sur place par l’organisme de sécurité sociale du pays d’accueil.

Nous te conseillons de te renseigner avant ton départ sur l’état sanitaire du pays et de vérifier les frais qui resteront à ta charge. En effet, il n’existe pas de règle générale de remboursement. Certains frais de santé ne sont pas pris en charge par les régimes d’assurance maladie locaux.